Philippe Dubreuil - Jardiniste - Architecte paysagiste

Accueil du site > Portrait > Biographie

Depuis tout petit j’ai été attiré par la nature.

Tout d’abord dans le jardin familial en Dauphiné, jardin chéri par ma mère, fière de ses plantations, des reprises de boutures venant des parcs et jardins un peu partout en Europe.

Collection de plantes rares dont même aujourd’hui il m’arrive d’avoir du mal à trouver le nom quand je me promène avec elle dans son paradis fouilli.

Ensuite je découvris l’infini beauté des paysages italiens, si près de chez nous, puis les autres pays où mes destinations étaient dictées par l’intérêt des parcs et jardins à visiter ainsi que les collections de peintures dans les musées qui bien souvent ont investi les maisons leur permettant de survivre.

Je me suis dirigé vers l’Histoire de l’Art où je pensais avoir la vocation d’étudier et de conserver les œuvres d’art. J’ai déchanté quand je me suis trouvé entre quatre murs au Musée de l’Armée dans l’Hôtel des Invalides. Le monde extérieur, la réalité concrète des plantes me manquaient trop. Je suis donc parti étudier la botanique et l’Art des Jardin dans ce pays qui est à la source des plus beaux jardins et des plus grands paysagistes, l’Angleterre.

Après avoir appris à reconnaître les essences, travailler la terre, conduire les machines agricoles, dessiner les jardins, après deux ans de pratique, j’entrepris de suivre un cours sur la restauration de parcs et jardins historiques pour répondre aux questions que je me posais quand je me suis trouvé en face de projets lié à un lieu historique.

C’est à l’ ‘Architectural Association’ de Londres que j’ai abordé d’un angle de vue différent ma conception du jardin.

J’essaie toujours de voir comment un jardin aurait été créé s’il avait été dessiné par les commanditaires de la maison ou ceux qui l’ont modifié pour créer un lien entre l’architecture et le paysage, pour lui donner une justification, une authenticité.

Un projet doit savoir réunir toutes les informations possibles pour qu’il soit viable et pérenne.

Que se soit les contraintes du site, du budget, les impératifs du client et la pratique du paysagiste.

En découvrant un nouveau lieu, je le parcours afin de l’appréhender et de comprendre sa cohérence, les liens avec le paysage avoisinant et la maison qui repose dessus.

Le premier contact permet de sentir la poésie du lieu, son harmonie, les manques et les possibilités d’amélioration.

Quand un client fait appel à moi, j’essaie de cerner immédiatement si je peux lui être utile et comment.

Dans tous les cas, je veux voir le lieu, il est impossible de conseiller par téléphone quand on ne connaît pas un jardin.

Lors du premier rendez-vous, je me rends perméable aux sensations éprouvées en marchant dans le jardin pour ressentir l’esprit du lieu.

Je prends des notes, je photographie les vues qui me semblent essentielles pour ne rien perdre une fois rentré à l’agence lorsque je mets les idées sur le papier.

Ensuite je pose des questions aux propriétaires, sur leurs désirs, leurs habitudes de vie dans le jardin, s’ils ont des enfants, des animaux susceptibles de labourer la pelouse et de retourner les massifs, s’ils ont de l’aide pour entretenir le jardin, s’ils partent tout l’été. De retour à l’agence, je mets sur le papier toutes les idées, les impressions, les besoins du lieu, je trace un plan avec les grandes lignes, les contraintes, les vues à garder, les éléments à dissimuler.

Après accord avec mes clients sur le prix, je réalise une étude composée d’un plan avec des aquarelles de ce qu’ils verront dans 10 ans et une liste de plantes.

Je mets ensuite le plan au propre, à l’échelle avec toutes ces idées, le détail des plantations, le schéma d’arrosage automatique, et une proposition d’éclairage.

Ce plan permet de produire un devis qui va chiffrer l’ensemble du projet, poste par poste, le coût des plantes, terreaux, plantations, le système d’arrosage, l’éclairage et l’entretien.

phdubreuil@mac.com
06 85 30 30 81
  • 20, rue de Verneuil - 75007 Paris
    Tél./Fax : 01 42 61 71 59
  • Les Jardins du Montperthuis - Manoir de la Pillardière
    61360 Chemilly Tél./Fax : 02 33 83 00 93
© Copyright Philippe Dubreuil - Tous droits réservés |